Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Shopactif


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Bye Bye le DS CGT de Lyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bye Bye le DS CGT de Lyon

Message  Le Phénix le Jeu 3 Déc - 13:37

Juste un petit passage pour demander le montant de la mise à prix pour m’abattre ... il doit être important, après le mépris de tous mes collègues voici que le secrétaire et le trésorier du syndicat majoritaire me refusent mon colis de fin d'année sous prétexte que mon contrat de travail est terminé ?

Pour rappel mon père l'a reçu ( 1 décembre ) une secrétaire du dispatch dont le contrat de travail était terminé depuis bien plus longtemps que le mien ( 5 novembre ) avait eu droit à son colis et aux jouets pour ses enfants ...

Mais c'est vrai c'est à la tête du client, un technicien qui avait quitté la société a vu ses chèques vacances détournés au profit d'un nouveau embauché.

Tout cela au centre de Lyon !

Ils ont dû oublier que le phénix renait toujours de ses cendres, sa renaissance vient juste de commencer et elle n'épargnera personne.

Je suis désolé de l'image que je donne de mon ancien centre ... mais si quelqu'un pouvait me donner la réponse :

Pourquoi un tel mépris sur mon père et moi ? même mon meilleur copain que j'ai fait rentrer dans la société m'a tourné le dos, on a du lui faire un lavage de cerveau  monkey

Bonne Fêtes de Fin d'Année aux collègues sincères  santa que les autres s’étranglent avec les bulles de champagne Twisted Evil

Le Phénix
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bye Bye le DS CGT de Lyon

Message  Guest le Ven 6 Nov - 12:38

Bye Le Phénix.
Tu seras toujours le bienvenu sur ce forum, et nous sommes toujours à tes côtés.
Que la force soit avec toi pour la suite.

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bye Bye le DS CGT de Lyon

Message  Le Phénix le Mer 4 Nov - 17:49

Voici la recette du Tango sa préparation est très longue plus de 3 ans car beaucoup d’ingrédients sont à fabriquer … ce qui explique la longueur de cette missive.
 
Ce message est posté pour éviter les spéculations sur mon départ … et pour faire éclater la vérité au grand jour, trop de mensonges circulent dans tous les services …
 
Je suis rentré dans la société en mai 2007 les yeux pleins d’étoiles mon BTS en poche … mais en 2008 et 2009  les étoiles ont laissé la place aux météorites !
 
En février 2010 j’ai dû me battre contre la faucheuse.
 
De retour en février 2011 jamais j’aurai imaginé un seul instant que le combat que j’allais mener serait pire que celui que je venais de gagner !
 
 
Octobre 2011 licenciement de mon père après plus de 24 ans de boite ( licenciement reconnu sans cause réelle et sérieuse par les Prud’hommes ) pour ma part je suis désigné DS CGT en janvier 2012 … la foudre tombe sur moi …
 
 
o   Pour info mon dossier disciplinaire avant décembre 2011 était vierge …
 
 
             Le 1 décembre 2011 : un rappel à l’ordre/rappel des règles. Je suis salarié protégé depuis le 25 octobre 2011
 
 
 
           Le 5 avril 2012 : 1ère convocation à un entretien préalable 2 jours de mise à pied  … ( annulé par les Prud’hommes )
 
 
 
         Le 23 janvier 2013 : un avertissement pour avoir contesté ma sanction du 5 avril 2012, avoir importuné l’Inspecteur du Travail et avoir osé demander l’application de la convention collective pour tous les coefficients avec une menace de plainte auprès du procureur de la république si je continuais … ( annulé par les Prud’hommes )
 
 
 
         Le 17 juin 2013  : La société me propose une rupture conventionnelle par l’intermédiaire de mon avocat
 
 
 
 
           Le 17 octobre 2013 : 2 ème convocation aucune suite.
 
 
 
 
           Le 3 mars 2014 : 3 ème convocation aucune suite.
 
 
 
 
 
           Le 15 mai 2014 : rappel à l’ordre/rappel des règles
 
 
 
            Le 1 Août 2014 : avertissement
 
 
 
             Le 17 septembre 2014 : annulation d’une partie de mon avertissement du 1 Août 2014 suite à ma contestation il s’est avéré que je n’étais pas responsable d’une faute !
 
 
 
            Le 25 novembre 2014 : 4 ème convocation à un entretien préalable, qui conduit à mon licenciement. Je ne me serais pas défendu ! et malgré le rapport de ma visite comportementale signé par un membre du HSSE, ma lettre de licenciement reprend ce dernier avec des faits inexistants et inventés :
 
 
 
      Je n’avais pas assez de plots pour le balisage car 1 avait cassé la veille est devenu :
 
     « mon véhicule est trop petit pour mettre mes plots » alors que j’en avais commandé deux de plus !
 
 
      Je n’avais pas mes lunettes de protection s’est transformé en :
 
     " mes lunettes sont rayées mais cela ne m’empêche pas de voir ! " elles n’ont pas été contrôlées lors de la visite et non           notifiées rayées par la même occasion puisque c’est faux.
 
 
• De décembre 2011 à décembre 2014 rien ne m’a été épargné, voici quelques exemples :
              
 
           Mensonges écrits sur courriers :  Impossible de tous les résumer en une phrase, chaque lettre reçue en contient
 
 
 
           Dévalorisations :  Menace de me muter au crible pour déboucher les chiots …  19 août 2014
 
 
 
            Insultes : " Je ne suis qu’un tas de merde … je n’ai pas de couilles …"  25 novembre 2014
 
                            Je n’ai jamais caché que je me suis battu contre le cancer du testicule en 2010.
 
 
          Provocations : Demande d’un justificatif de décès pour pose d’un RTT …  5 janvier 2015
 
 
 
            Chantages lorsque par deux fois j’ai refusé de signer mes bilans d’évaluations en 2013 et 2014
 
«  C’est toi ou moi !  ». La personne est bien dans la société, je devrais partir ou me mettre à mon compte ou me faire muter … »
 
 
    •     Hypocrisie : Je donne une mauvaise image de la société … mais ce n’est pas moi qui demande aux clients de faire de fausses attestations en leur précisant de ne pas me le dire car la société veut me licencier … et oui  les clients m’avertissaient …                                  et étaient scandalisés de la méthode employée…
 
 
•     Naïveté : Pendant un arrêt maladie on m’a demandé d’aller porter une pièce importante chez Leclerc, cela a été fait !                 mais pas avec mon véhicule de fonction … et j’ai effectué ce dépannage à mon retour !!
 
 
            4 convocations à un entretien préalable pouvant aller jusqu’au licenciement
 
 
 
             2 rappels à l’ordre
 
 
 
             2 avertissements
 
 
 La liste est longue pour aboutir à la demande de mon licenciement pour motif disciplinaire à l’Inspection du Travail en décembre 2014
 
Je l’ai appris pendant mon procès aux Prud’hommes.
 
 
Après le 5 janvier 2015 plus de convocations et de mensonges, simplement 2 refus de délégations en avril (avec des dates à choisir ) et en août car trop de travail et manque d’effectifs ( à la fin du mois j’étais licencié ).
 
 
La société a été condamné car elle n’applique pas la convention collective pour les coefficients ( BTS  coefficient 240 depuis 8 ans :  applicable 255  à l’embauche, 270  après 6 mois et 285 au bout de 18 mois ) mes deux jours de mise à pied ont été annulé ainsi que l’avertissement du 23 janvier 2013, mais elle a fait appel.
 
 
J’ai été obligé de déposer plainte par deux fois à la CNIL car on me refusait les preuves des fautes qui justifiaient mes deux jours de mise à pied, pour l’anecdote j’ai été accusé d’avoir volé une disquette de démarrage alors que cette disquette n’a jamais existé et d’avoir monté un écran tactile à l’envers sur les dires d’un collègue, merci à lui  !
 
 
En mars 2015 l’inspecteur du travail refuse mon licenciement, le ministre du travail acte un refus implicite le 27 juillet, puis se réfute le 27 Août et autorise mon licenciement en ne retenant que les deux jours de mise à pied annulés par les Prud’hommes !
 
 
J’ai été licencié le 4 septembre 2015 sur des mensonges et une fausse attestation sur l’honneur écrite par un client de Total et largement diffusée aux Prud’hommes, à l ’Inspecteur du Travail, au Ministre du Travail et argumentée sur ma lettre de licenciement.
 
 
             Une plainte au pénal est en cours …
 
 
 
 
Je remercie tous mes collègues et mon meilleur copain qui m’ont soutenu en ne levant même pas le petit doigt lorsque j’ai été accusé et licencié pour avoir pris les portails d’autoroutières, je ne suis pas demeuré au point de prendre seul les portails qui seraient interdits pour apporter sur un plateau une faute lourde à ma société qui ne rêvait que de me licencier !
 
 
J’ai fait plusieurs mails d’alertes au représentant du personnel du syndicat majoritaire qui sont restés sans réponse, parfois quand je voulais aborder mes problèmes j’avais comme réponse : « tu n’es qu’un menteur ! »
 
 
Aucun soutien pendant mon action aux Prud’hommes pour le non-respect de la convention collective mais une fois gagné quelques appels téléphoniques !
 
Quand il y a eu appel par la société, colère mais pas de compassion simplement :
 
       -    «  Je ne pourrai pas faire ma salle de bains !  »
 
Et lors de mon licenciement j’ai été rayé de la planète le jour même … silence radio sur toutes les ondes …
 
Même pour le repas de fin d’année je suis indésirable… aucun contact … à voir pour mon colis de Noël …
 
 
« FO  ---- : le seul Syndicat majoritaire au sein de la société, le seul à appliquer une politique revendicative et contractuelle au bénéfice de l’ensemble des salariés.  » 
 
 
 
Ce slogan défile en boucle sur leur forum … cherchez l’erreur …
 
 
Un collègue représentant FO m’avait surnommé au début Caliméro, mais je suis vite devenu calamité pour lui …
 
Le secteur tant convoité de Grenoble est libre, les deux personnes du secteur ( mon père et moi-même ) ont été viré comme des malpropres à 4 ans d’intervalles et sans objection de la part de leurs collègues …
 
Pour info et pour faire taire les langues de vipères non je ne postulerai pas dans la même société que mon père …
 
Réfléchissez sur votre choix pour les élections si vous voulez être défendu … j’espère que ce message vous ouvrira les yeux et malgré les fêtes qui approchent j’ai le regret de vous informer que Le Père Noël n’existe pas, je m’en suis rendu compte pendant ces 8 ans … et pourtant je voulais y croire !
 
Les personnes qui m’ont aidé se compte sur les doigts d’une seule main et le premier de tous est la CGT !
 
Merci aux taupes et faux culs mais dans la vie la roue tourne, j’ai été mis hors état de nuire pour l’instant mais pas KO ( en cours : 1 plainte au civil, 1 plainte au pénal et 1 requête introductive d’instance ).
 
Ne faisant plus parti de votre société, je ne pourrai plus poster sur ce forum, mais je pourrai toujours vous lire …
 
Bon courage aux collègues sincères et loyaux, ne baissez jamais les bras …

Le Phénix
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bye Bye le DS CGT de Lyon

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum